Histoire de la TSM

TSM – l’histoire

La Tricolore Sportive de Massy fut crée en 1912. Elle est la plus ancienne association sportive de la ville et est à l’origine du mouvement sportif Massicois.

La Tricolore Sportive de Massy, dite TSM, a été officiellement fondée le 28 mai 1912. La parution au JO eu lieu le 2 juin 1912. A ce moment, il s’agit déjà d’une structure associative ayant pour objet la pratique de l’éducation physique et des sports. Elle est ensuite agrée (en tant qu’association loi 1901), le 9 juillet 1931. Concrètement, la TSM est un club sportif qui prend la forme juridique d’une association.
Replaçons-nous dans un contexte historique. Le monde est à l’aube de la Grande Guerre et les esprits s’y préparent. Ce qui explique l’objet décrit par l’article 2 des statuts de l’époque : « Elle a pour but de développer par l’emploi rationnel de la gymnastique, du tir et des sports, la force physique et morales des jeunes gens, de les préparer au service militaire, de les exercer à la pratique de l’honneur, de la discipline et du devoir ; de préparer au pays des hommes robustes et de vaillants soldats et de créer entre tous ses membres des liens d’amitié et de solidarité ».

L’effectif était de 34 jeunes. L’activité principale était l’éducation physique aux agrès.

Au fil du temps, d’autres disciplines s’associent à cette activité, tel que le basket, le tennis, la natation, le cyclisme, le foot, la boxe et la course à pieds. 25 ans plus tard, l’association regroupait plus de 120 membres actifs. Une section féminine est crée en décembre 1940. A l’époque la TSM participait déjà activement à la formation de jeunes moniteurs.
En 1942, la TSM est affiliée à la Fédération Gymnastique et Sportive des Patronages de France. C’est en 1992 qu’elle devient affiliée à la Fédération Française de Gymnastique.


La TSM est agrée auprès du Ministère de la Jeunesse et des Sports depuis le 1er octobre 1945.
Comme beaucoup d’association durant la Seconde Guerre Mondiale, la TSM perd un grand nombre d’adhérents masculins qui sont appelés pour le service militaire. L’année 1960 marque un nouveau départ pour le club en enregistrant 135 adhérents. L’urbanisation de la ville de Massy au début des années 60 offre aux associations un public de plus en plus nombreux. La TSM se structure, s’adapte et évolue donc pas à pas vers la forme que nous lui connaissons aujourd’hui.


Retrouvez les anciens versions du journal de la TSM, Salto :

Numéro Paru en
Journal N°10 février 2016
Journal N°9 juin 2014
Journal N°8 jan 2014
Journal N°7 nov 2013
Journal N°6 mai 2012
 Journal N°5 nov 2011
Journal N°4 octobre 2010
Journal N°3 juin 2010
Journal N°2 juin 2009
Journal N°1 avril 2009

Réception officielle du 28 mai 2012


La TSM a organisé une réception le jour « J » de la date anniversaire du centenaire, en conviant tous ses partenaires, adhérents, entraineurs et bénévoles, et en valorisant tous celles et ceux qui ont permis le développement du club tel que nous le connaissons aujourd’hui.

La réception s’est déroulée dans la douleur, puisqu’elle a eu lieu le lendemain de l’incendie criminel qui a complètement ravagé le gymnase du club (Villaine) et tout le matériel qui s’y trouvait.

La réception officielle s’est déroulée malgré tout avec la présence de nombreux adhérents et personnalités : M. le Sénateur – Maire de Massy V. Delahaye, Mme le Maire adjoint aux sports de la ville de Massy T. Hammouche, M. le Président du Conseil Général de l’Essonne J. Guedj, M. le Conseiller Général du Canton de Massy Ouest G. Bonneau et Mme la Conseillère Régionale de l’Ile de France H. Kribi-Romdhane.

Plusieurs anciens président avaient fait le déplacement parfois de très loin et ont effectué des petites allocutions.

D’anciens membres du club, comme les frères Beneytou étaient également présents.

La réception officielle a également été l’occasion de présenter l’exposition photographique retraçant les cent ans de la TSM.

Enfin durant la soirée, le club a souhaité féliciter et valoriser plusieurs gymnastes émérites du club, qui s’étaient qualifiés pour les championnats de France ou qui avaient eu des médailles aux championnats de France :

Gymnastique masculine :

Guillaume Verronneau, Alexei Soderhall, Vincent Dalmasso, Quentin Vinzani, Theo Verronneau

Tumbling :

Lucille Benavent, Enora Le Dimna, Dauriane Peley, Salome Coffi.

Aérobic :

Emilie Biancherin, Fabrice Beauvallet et Marie-Lucile Santinho, nos médaillés aux championnats de France 2012 !

Les cent bougies… soufflées par plusieurs (anciens) présidents de la TSM.


Gala du centenaire du club
le 30 juin 2012


La soirée prestige « centenaire » s’est déroulée le 30 juin 2012 à l’Opéra de Massy. Elle était organisée en deux parties :

  • un spectacle créé par Catherine Hespel mettant en scène les bénévoles et les adhérents participants, présentant l’histoire du club.
  • des démonstrations de gymnastique de sportifs de haut niveau de la TSM et de l’île de France.

Merci a tous les participants, tous les bénévoles qui ont permis la réalisation de ce superbe spectacle.

Bravo à tous !!


Crédit photo JF Noël


Crédit photo JF Noël


Crédit photo JF Noël


Crédit photo JF Noël


Crédit photo JF Noël